accueil/créations/portrait/calendrier/presse/divers/contact



Réflexions autour d'un quotidien poétique


Artiste céramiste, je crée et réalise des oeuvres en porcelaine.
Je travaille essentiellement la porcelaine papier. Ce mélange de terre et de fibres végétales me permet de réaliser des modelages extrêmes. Façonnée à la main du plus fin au plus épais, je l’utilise comme du papier plié, découpé, du tissu enroulé, plissé ou plus massivement pour les sculptures. Les limites sont repoussées, le travail peut aller encore plus loin en finesse et complexité.
Sur certaines pièces, un émail transparent recouvre d’un voile glacé la surface sans décor pour souligner le caractère minimaliste de la porcelaine. D'autres pièces, travaillées en couleurs, avec des mélanges de porcelaine liquide et de colorants ou teintées dans la masse ou en surface, sont uniquement vitrifiées par une cuisson à 1280°. Toutes ces préparations sont fabriquées à l'atelier.
Soucieuse de préserver l’environnement, je recycle les matières premières décantées issues des nettoyages. J'utilise de l’eau de pluie qui, pour finir, arrose le jardin.

Mes céramiques n'ont ni fonction définie ni place appropriée dans un lieu précis. À chacun de lui attribuer une nouvelle histoire.
Leur modelé ou leur décor retranscrivent mes observations de la nature, végétaux, animaux, silhouettes aquatiques ou nuageuses. D'un style plutôt figuratif,  leur restitution navigue aussi entre géométrie et abstraction.
La cuisine nourrit également de ses formes mon travail. Terre ou pâte à pain, le pétrissage est identique, les couleurs, les émaux sont brassés et tamisés tels d'onctueuses sauces.

Lorsque j'ai repris des études pendant plusieurs années pour apprendre la céramique, j'ai pu aborder de nombreuses techniques. Je continue aujourd'hui encore à découvrir de nouveaux chemins, en suivant des stages professionnels ou en pratiquant des échanges de connaissances avec d'autres artistes.
Je vis aujourd'hui dans la tranquillité d'une vallée verdoyante et le recueillement de mon d'atelier. De mon précédent métier parisien,  styliste de prises de vues, j'ai conservé ce sens du détail aiguisé par un réel besoin de créer.

Unissant réflexions artistiques et savoir-faire artisanal, je décide des formes qui prendront la liberté d'en changer car sous son apparente fragilité, la porcelaine a un fort tempérament et une très bonne mémoire. Le four a aussi son mot à dire, il tranchera sur le fond et aura le dernier mot, chaque pièce s’appropriant ainsi sa propre identité.







           

©  caroline worner